Le SEO ne sert à rien si…

L’optimisation de son référencement naturel est-il une priorité ?

Vous venez de dépenser beaucoup de temps voire d’argent à créer votre site internet. Vous le trouvez beau (enfin j’espère !) et il reflète normalement bien votre offre.

Bien entendu vous avez fait en sorte qu’il soit responsive et que vos visiteurs puissent le consulter sur mobile.

Cependant, votre site n’est toujours pas connu.

Vous imaginez augmenter votre trafic par une stratégie de référencement, ce fameux SEO (Search Engine Optimization) pour que Google puisse afficher votre site en réponse aux requêtes cibles des internautes.

Et là, vous êtes repartis pour quelques mois à identifier les mots-clés recherchés par vos prospects, rédiger des contenus pertinents sur votre blog.

Après quelques mois de patience et de dur labeur, vous sentez un frémissement : votre trafic augmente !

Vous êtes enfin récompensés de vos efforts, mais non ça ne va toujours pas.

Il y a un problème majeur : personne ne clique sur le bouton pour souscrire à votre offre et personne ne vous appelle.

A y regarder de plus près, vous constatez que les gens ne visitent pas les pages que vous souhaitiez et quittent rapidement votre site.

Pire, le peu de temps passé par vos visiteurs sur votre site se dégrade.

Mais que se passe-t-il ?

Vous avez pourtant fait tout ce que l’on vous avait recommandé, produit tous les efforts possibles et investi l’argent nécessaire. Oui mais vous avez négligé une étape cruciale : votre tunnel de conversion.

En effet, avant de pousser une offre via des stratégies de référencement longues et coûteuses, vous auriez dû vous assurer que celle-ci correspondait réellement à la demande de vos visiteurs.

Même si votre produit est sans doute de qualité, la façon de la présenter n’est pas forcément la bonne.

Vous devez accepter que vous n’êtes pas le mieux placé pour présenter votre offre et vous devez forcément vous tourner vers les autres, votre marché et accepter les critiques et les objections.

Ce n’est pas un exercice toujours agréable, je vous le concède, mais il est indispensable au succès de votre projet. En tant qu’entrepreneur ou de responsable de projet, il n’y a que cela qui doit compter.

Comment faire alors ?

Si vous, qui connaissez à priori le mieux votre marché, n’êtes pas capable de le faire, qui le sera ?

Tout est question de méthode !

Avant de vous lancer à corps perdu dans une stratégie SEO longue et hasardeuse, vous devez en effet vous assurer que votre tunnel de conversion fonctionne.

Et pour cela, vous devez utiliser certaines techniques de validation. Si cette méthodologie est utilisée par la plupart des start-ups et des entreprises innovantes, c’est qu’elle évite les écueils des biais cognitifs et se base sur des éléments concrets et objectifs.

  • Méthode des personas

Pour bien vendre, il faut bien connaître son client. Et pour cela, il faut y passer un certain temps. Combien d’entreprises, persuadées de répondre à un besoin du marché ont finalement découvert bien après qu’en définitive ce qui plaisait à leur client était finalement bien différent de ce qu’elles avaient imaginé. Instagram en est un bel exemple.

Définir des buyer personas pour son offre passe avant tout par la collecte d’informations sur ces cibles. Cette collecte peut être réalisée grâce à différents outils : questionnaires, interviews, outils d’analyse des réseaux sociaux et de Google, etc.

L’objectif est de définir un portrait-robot de vos cibles et comprendre leur problématiques, leurs parcours d’achat, leur contexte de travail ou de vis, leurs objectifs relatifs à votre offre et surtout leurs objections.

Grâce aux informations recueillies, vous serez alors en mesure de développer des pages spécifiques (landing pages) à chacune de vos cibles sur votre site internet. Vous répondrez alors précisément à sa problématique et elle sera d’autant plus réceptive à votre offre.

  • La qualité de vos landing pages

Pour séduire un visiteur, il y a un certain nombre de règles à respecter. Il est démontré que le cerveau humain réagit surtout en fonction de l’émotion et de l’instinct. La manière dont vous présentez votre offre est primordiale. Sans entrer ici dans le détail, vous devez absolument soigner :

  • l’expérience utilisateur : la manière dont le visiteur va naviguer sur votre site
  • votre proposition de valeur : ce que le visiteur y gagne
  • les éléments de réassurance (marques, témoignages)

La manière de rédiger et la disposition des éléments sur les pages de votre site sont extrêmement importantes et méritent du temps et de l’investissement : le succès de votre site en dépend ! Bannissez les effets de style et la complexité : vous ralentissez le chargement des pages ! Google et les internautes veulent des choses simples et claires 😉

  • Faire venir des internautes via des techniques de growth hacking

Vous devriez arriver à faire une première version de site assez rapidement. Reste à faire venir des visiteurs. Et pour cela, d’autres techniques plus immédiates que le SEO permettent d’attirer vos prospects sur votre site. En effet, alors que le référencement naturel est une stratégie permettant se positionner en réponse à une requête utilisateur, vous allez faire connaitre votre offre en ciblant directement une audience spécifique, notamment via les réseaux sociaux. Les outils des agences de Growth Hacking sont aujourd’hui puissants et permettent de cibler et attirer du trafic qualifié rapidement et à moindre coût. Immédiatement, vous pourrez donc commencez à analyser ce trafic et apprécier la réaction du marché à votre offre.

  • Analyser le parcours utilisateur et mesurer la conversion

Dans un premier temps, il s’agira notamment de vérifier que vos visiteurs se comportent comme vous l’aviez prévu et d’identifier les potentiels progrès à faire grâce aux trackers (mouchards) positionnés sur votre site. Rassurez-vous, il ne s’agit en aucun cas de se tourner vers des avis extérieurs aussi subjectifs que vous mais de faire parler les chiffres.  Les fameux KPIs que l’on va suivre à travers les processus d’acquisition de trafic et d’analyse du comportement des visiteurs sur votre site internet.

Ces outils de tracking vont permettre de vérifier que les objectifs de votre site sont atteints.

  • Atteindre le Product Market Fit

Une fois que vous aurez la confirmation que votre produit est en adéquation avec le marché (vous aurez donc trouvé le fameux Product Market Fit), il sera temps d’investir sur des stratégies de contenus et de référencement naturel ou payant. Vous ne jetterez plus votre argent par les fenêtres car la conversion, et donc le revenu, sera au bout.

Alors n’oubliez pas que votre site ne doit pas forcément vous correspondre mais surtout à ce que vos visiteurs en attendent. C’est une fois que vous aurez validé que ceux-ci se comportent comme vous l’aviez prévu, que vous pourrez investir sans crainte et sans risque dans une stratégie de référencement naturel (SEO) ou payant (SEA) rentable.

 

A lire aussi :  Quelle structure de page d’accueil sur votre site adopter en fonction de sa cible ?
A lire aussi :  [#CoupDeGueule] : votre site est fait pour vos clients, pas pour vous !
Digital Corsaire l’agence SEO qui vous fera prendre le large sur vos concurrents

Emparez-vous des premières places sur Google

288 Partages
Partagez13
Partagez275
Enregistrer
Tweetez