Rédacteur : Comprendre le RankBrain de Google

rankbrain

En tant que intelligence artificielle, le RankBrain est en train de devenir un outil principal de l’algorithme de Google dans le positionnement des pages sur la Serp. Si au départ, l’empreinte du RankBrain ne touchait que 15% des demandes, Google est  très optimiste face à cette technique dotée de capacités insoupçonnée, d’autant plus qu’elle interviendrait désormais intelligemment sur toutes les demandes. Cette nouvelle intelligence focalisée sur le Machine Learning, attire grandement la curiosité de l’univers du SEO, depuis qu’il a été déclaré par l’un de ses fondateurs que le « RankBrain est devenu le troisième critère de positionnement » à la suite des liens internes et d’un bon contenu. Est- ce possible de se servir de cette intelligence pour améliorer son référencement naturel et abordé différemment son contenu ? Pour répondre à cette interrogation, il faut commencer par comprendre le fonctionnement du RankBrain et son influence sur le SEO.

rankbrain

Le fonctionnement du RankBrain.

Le RankBrain est un outil d’apprentissage  qui se sert de l’intelligence artificielle  pour faire une interprétation des  requêtes des internautes et classer les résultats selon les réelles intentions de la recherche : ignorants, intéressés, intentionnistes.  Nous avions déjà publier un article expliquant ses 3 niveaux de maturités des internautes. Comme vous le savez, Google intègre tous les jours une quantité importante de données les unes aussi différentes que les autres et des milliards de réponses qui y sont associés. Cependant, Google est  confronté à environ 450 millions de requêtes posées tous les jours face auxquelles il doit apporter plusieurs réponses performantes.

Dans ces conditions, le RankBrain agit comme un consultant en référencement et se met à identifier tout ce qui se trouve derrière ces différentes nouvelles requêtes, les réelles intentions de la recherche afin de pouvoir indexer et afficher les résultats les plus pertinents.

Par la suite, le RankBrain fera un tri de ces millions de requêtes qui arrivent chaque jour et qui se composent de mots ou de phrases pas très compréhensibles (saut dans l’esprit de l’internaute qui les saisit) en des vecteurs mathématiques qu’il utilise par la suite pour faire une recherche des requêtes jugées les plus courantes. Par la suite, il va les associer avec des requêtes jugées plus complexes en fonction du contexte afin d’optimiser ses capacités à faire des liaisons qui se ressemblent dans l’avenir.

De cette façon, à l’aide de l’intelligence artificielle, Google a la capacité d’apprendre de nouveaux éléments et ceux présents depuis pour enrichir et faire une optimisation des réponses. Ainsi, le RankBrain agit sur un pourcentage élevé de requêtes d’autant plus que Google lui accorde de plus en plus une grande confiance. Et même si nous ne connaissons pas réellement le degré de cette confiance, cette intelligence artificielle a un grand impact sur les différentes requêtes envoyées à Google.

L’influence du RankBrain sur le référencement naturel.

Comme il a déjà été précisé, l’objectif de Google est de pouvoir  fournir les informations les plus pertinentes aux demandes faites. Et de ce fait, le RankBrain va apporter des réponses de façon parfaite à cette mission. C’est donc d’une évidence qu’il a une influence directe sur le SEO puisqu’il fait des modifications sur les différents classements de millions de réponses.

Comme à son habitude, Google fournit des informations en petite quantité au fur et à mesure. Ainsi, aucun procédé ne peut directement influencer le RankBrain. Ce qui signifie que Google contrôle tout. Cependant, il y’a du nouveau dans le référencement naturel, car même s’il n’y a pas de méthode miraculeuse pour impacter sur RankBrain, il faut tout  de même savoir que son mode de fonctionnement consiste aussi en la compréhension des différentes intentions de recherche des utilisateurs, ce qui est un élément considérable. En toute logique, on peut alors dire que pour avoir les faveurs du RankBrain de Google, il faut continuer à poser de bons actes et se focaliser sur la qualité de l’expérience que vous apportez à vos internautes. Dans cette optique, il est important de privilégier deux axes :

Il ne faut plus réfléchir en termes de mots clés, mais plutôt en termes d’intention de recherche.

Ne vous basez plus sur le principe qu’une page est égale à un mot clé. Pensez avant tout aux utilisateurs. Apportez des réponses à leurs attentes en leur offrant un bon maillage interne. De manière générale, une page doit présenter un contenu performant posé sur une thématique qui inclut d’éventuel sous domaines.

Faites des améliorations sur la qualité de vos contenus textuels pour un meilleur engagement de vos lecteurs.

Pour cette raison,  offrez leurs : une expérience qui s’adapte aux différents supports, une rapidité du site, évitez les fonctionnalités ennuyeuses telles que les pop-up qui s’incrustent.

Même si pour le moment,  il semble difficile d’influencer de façon directe le RankBrain, n’oubliez néanmoins pas qu’il est un élément important pour se positionner sur la SERP. Si vous voulez avoir ses faveurs et réduire le taux de rebond, vous devez d’abord faire plaisir à vos lecteurs. Cela va vous permettre d’aborder vos contenus différemment,  afin de mettre les intérêts de vos utilisateurs, au centre de vos priorités.

 

Digital Corsaire est une agence SEO sur Rennes qui vous fera prendre le large sur vos concurrents