Article

il est commun de faire la confusion entre un kakemono, un roll-up et un totem.

Différences ente kakemono, Roll-up et Totem

Le domaine de la communication en entreprise fait recours à de nombreux moyens de communication attrayants et efficaces visant chacun à  atteindre des objectifs bien définis. Parmi ces outils nous pouvons notamment citer, les goodies, les prospectus, les flyers, les kakemonos et bien d’autres encore.  En ce qui concerne le kakemono, il est sans aucun doute un outil indispensable que l’on peut rencontrer à divers endroits pour diverses occasions à l’instar des salons, des foires et des expositions.  Malgré le fait qu’il soit unique avec une finalité spécifique, il est commun de faire la confusion entre un kakemono, un roll-up et un totem. Au vu de cet amalgame, il sera question pour nous de savoir  qu’est-ce qu’un kakemono ? Qu’est-ce qui le différencie des autres  outils ? Quels outils choisir entre un kakemono, un roll-up et un totem ?

C’est quoi au juste un kakemono ? 

Il est facile de se faire une idée lorsqu’on évoque les expressions kakemono, roll-up et totem. Ainsi, il devient plus difficile lorsqu’il s’agit d’essayer de donner la spécificité de tout un chacun. Néanmoins, il est important de noter d’entrée de jeu que ces trois expressions sont utilisées pour une même réalité qui peut avoir plusieurs apparences en général 3. 

Pour mieux le comprendre cela,  commençons d’abord par donner une définition simple des trois différents outils. 

  1. Le kakemono 

Le kakemono est une expression qui tire son origine de la culture japonaise. Au début, cela  faisait tout simplement référence  à un bout de rouleau suspendu entre deux baguettes en bambou servant à habiller les murs de toiles suspendues. Avec le temps, cette expression a évolué et est devenue populaire pour faire  référence à un support commercial. Elle permet ainsi d’afficher une toile publicitaire tendue.  C’est grâce à une impression numérique grand format que le kakamono est obtenue.

  1. Le Roll-up

Le roll-up quant à lui à une origine anglo-saxonne. À l’instar du kakemono, il s’agit toujours d’un rouleau, mais, contrairement à ce dernier, le roll-up est plutôt tendu vers le haut d’où l’insistance sur son mode d’emploi. Une fois déroulée ou tirée, la bâche du roll-up est généralement suspendue d’où la confusion avec les autres outils. Il s’agit donc d’un outil astucieux qui permet de mettre à l’intérieur d’une structure en aluminium un support souple personnalisé pour mettre en avant  une entreprise ou un produit spécifique.  

  1. Le totem 

Le totem fait référence à une forme d’objet rituel  présent dans diverses sociétés traditionnelles à travers le monde.  Il peut servir d’emblème d’un groupe de personnes, d’une famille, d’un clan, d’une tribu, d’une confrérie. 

Quels supports de communication choisir entre un kakemono, un roll-up et un totem

Il n’est pas toujours évident de se décider lorsqu’il s’agit de faire un choix à cause du fait  que tous ces trois supports de communication semblent jouer le même rôle qui est celui de marquer un emplacement.  Néanmoins, la manière de marquer un emplacement et d’autres critères peuvent nous permettre de faire un choix optimal en ce qui concerne un des supports de communication. 

L’emplacement : 

Comme nous l’avons précédemment évoqué, l’un des critères sur lesquels nous pouvons nous appuyer  pour faire notre choix est celui de l’emplacement que l’on souhaite marquer. De manière logique, un support externe et sur un vaste emplacement ne peut pas aussi être approprié pour un espace à interne limité en taille. 

  • Emplacement à l’extérieur : le support de communication que vous allez choisir parmi les trois doit faire office de balise de marquage et pour cela, quoi de mieux qu’un totem que les clients et usagers pourront percevoir au loin ? Le totem est idéal pour marquer un territoire à l’instar d’un pignon comme cela se faisait par les anciennes tribus. Faites preuve de créativité pour ne pas vous limiter en termes d’ingéniosité. À titre d’exemple, votre totem n’est pas obligé d’être en dur (bois ou argile sculpté, fer forgé, etc.), mais il peut être sous forme de  plastique gonflable à air chaud d’une hauteur de 20m qui va s’agiter en permanence autrement dit, laissez parler votre génie.   Vous pouvez également opter pour un kakemono à la condition que ce dernier puisse avoir une taille assez imposante (xxxl) pour mieux habiller une toiture ou un échafaudage en chantier. 
  • Emplacement à l’intérieur : quand nous faisons référence aux emplacements internes, cette approche d’emplacement  tourne tout autour de trois principaux endroits à savoir :  

D’une part, les stands des salons professionnels pour qui le roll-up est le support idéal. En effet, avec des dimensions standard de 85 cm x 200 et un mat amovibles sera l’outil le plus adapté. Si vous le souhaitez et que ses dimensions le permettent aussi, le roll-up peut être suspendu au-dessus d’un stand.  

D’autre part, les espaces des supermarchés et des commerces de détail : l’outil approprié ici est le kakemono de supermarché. Ce dernier est adapté pour la publicité sur le lieu de vente. Il peut ainsi se mettre sur les vitrines et sur les allées principales ou sur les gondoles.  

Enfin, les espaces de bureau : il s’agit ici des espaces comme les salles d’attente, les comptoirs d’accueils. Pour cet espace, un kakemono de bureau est idéal.  Il se caractérise par sa taille qui contrairement à un kakemono externe est miniaturisée.  Avec beaucoup de génie et de créativité, vous pouvez aussi mettre sur pied un roll-up miniature qui sera moins encombrant qu’un roll-up normal.  Vous pouvez ainsi le mettre sur une table basse  ou sur une étagère de bibliothèque. 

La nature du message : 

il est important de savoir ce que vous souhaitez ou aller  communiquer comme message pour mieux faire le choix du type de support. Il faut prendre en considération le contexte autrement dit la situation et les circonstances.  Ainsi, Il peut s’agir  de deux types de message à savoir: 

  • Les messages promotionnels : dans ce cas, si le message est essentiellement à caractère promotionnel et limité dans le temps, le kakemono de supermarché est vivement conseillé. 

À titre d’exemple, le message pourrait être : chaque jour, entre 14 et 16h bénéficier d’une remise  de 10% sur l’achat de tous les produits laitiers. 

  • Les messages événementiels : dans ce cas, il peut s’agir d’une participation à un événement (foire, salon, exposition, etc.) dans ce cas, le roll-up est vivement conseillé. Ce dernier devra avoir un message centré soit sur la marque ou l’événement soit sur un produit ou une gamme de produits spécifique.

Les bons éléments pour réussir un kakemono  et un roll-up

  • Écrire pour être lu : dans la plupart des cas, les cibles (des deux types de supports que sont le kakemono et roll-up) sont pressées. Dans ce cas, la lecture commence à hauteur du regard, puis monte, en haut à droite, et enfin, chute brusquement, tout en bas. La lecture doit pouvoir se faire en un clin d’œil grâce à une mise en page adaptée à un document publicitaire. 
  • Hiérarchiser les informations : il est important de hiérarchiser les informations. Pour cela, vous devez mettre les informations les plus importantes au-dessus des autres. Les informations importantes doivent se trouver ou le lecteur est censé avoir les yeux en premier lieu sur le support en d’autres termes, au niveau du regard. À cela, vous devez ajouter le logo ou une mascotte en haut et à droite du support pour lui donner un  bruit de fond afin d’appuyer l’information principale. 
  • Choisir la bonne typographie, les couleurs ainsi que les illustrations : en parlant de la typographie, nous voulons faire allusion  à la police d’écriture et des caractères. En ce qui concerne les couleurs, le choix ne se fait pas de manière hasardeuse. Les couleurs ont une connotation précise qui renvoie directement un message. À titre d’exemple, nous savons que le bleu renvoie à la paix d’où le choix de cette couleur par les Nations unies. Rien ne doit être négligé qu’il s’agisse du choix de la couleur du fond, du logo ou celui même des textes et des différentes illustrations qui vont figurer sur le kakemono ou sur le roll-up. Pour gérer l’ensemble de ces aspects, vous pouvez toujours faire recours  à un graphiste professionnel pour que ce dernier puisse vous aider tout au long de la conception de tous vos différents supports de communication.

Originally posted 2021-06-28 13:19:14.

Our Score
Évaluation de l'article
[Total: 0 Average: 0]

Ajouter un commentaire

Les techniques de 80 experts pour améliorer son référencement naturel
growth hacking
optimiser landing page
meilleures extensions Chrome
taux de conversion
alternative Skype
dropbox
plateformes Click & Collect
La méthode sentence Completion
alternatives Prezi