[#CoupDeGueule] : votre site est fait pour vos clients, pas pour vous !

Chez Digital Corsaire, nous passons beaucoup de temps à concevoir des tactiques et méthodes permettant de générer du trafic qualifié vers vos sites web. Et cela fonctionne plutôt bien. Mais beaucoup de marques, en particulier les PME, concentrent leur budget sur ces tactiques au détriment de leur site web. Et ça, ça nous énerve beaucoup ! Parce que c’est un énorme gâchis…

En effet, votre site est la pierre angulaire de votre communication. A quoi bon attirer du trafic si celui-ci ne se transforme pas en client ? Vous devez absolument considérer votre site comme votre premier agent commercial. Il a ses propres objectifs de ventes ou de conversion et vous le contrôlez régulièrement. S’il ne fait pas son job, le temps et l’argent consacrés à la génération de trafic sont inutiles et donc gaspillés bêtement !

Alors comment devez-vous concevoir votre site pour que celui-ci fasse partie intégrante de votre stratégie marketing et qu’il devienne un vrai générateur de business, quel que soit votre secteur d’activité ?

Pensez expérience utilisateur

Le site web de votre entreprise est le moyen le plus évident pour un prospect d’interagir avec votre marque. Si un internaute, navigue sur un site bien conçu, où les informations sont claires et facilement accessibles, la probabilité que celui-ci devienne client augmente. Gardez à l’esprit que vous avez peu de temps pour convaincre, un internaute se faisant une opinion en 30 secondes sur votre offre. Un site peu attractif, peu intéressant, peu intuitif et où l’on ne trouve pas l’info que l’on recherche va rebuter l’internaute en quelques instants. En l’occurrence, vous ne pouvez pas compter sur le talent ou le charme de votre commercial(e) pour garder le chaland !

Vous devez donc concevoir votre site pour votre client. D’un point de vue métier, la navigation peut avoir un flux ou une structure logique pour vous… Mais pensez à votre cible qui ne connaît pas forcément le produit ou le service que vous lui proposez. Il est important de garder à l’esprit que le site doit servir le client, pas vous.

Réfléchissez dans quelles circonstances, à quel moment, pour quelles raisons, avec quelles connaissances votre visiteur va arriver sur votre site. C’est en se mettant à sa place que vous pourrez concevoir un parcours satisfaisant. D’un point de vue marketing, l’étude de vos personas doit vous donner les éléments pour répondre aux mieux à ces questions

Votre visiteur n’arrive pas sur votre site par hasard

En effet, pourquoi un visiteur arrive sur votre site ? Comme chez Total il y a quelques années, ce n’est pas par hasard 😉

Soit il vous a précisément cherché, soit vous l’avez attiré via une stratégie d’inbound marketing ou une annonce (SEO, SEA, Facebook, etc…). En tout état de cause, s’il vient, c’est qu’il exprime un intérêt vers une problématique que vous êtes à priori susceptible de traiter. Et la page sur laquelle il arrive sur votre site doit normalement répondre au problème ou au besoin de votre visiteur. Celui-ci n’attend pas que vous lui parliez (que !) de vous mais surtout il doit rapidement comprendre en quoi vous allez pouvoir répondre de manière satisfaisante à son besoin ou son problème.

En cela le design de votre site est essentiel ! Cela va bien au-delà de l’aspect simplement graphique, nous parlons ici de la conception de vos pages. Celle-ci doivent en effet clairement

  • proposer une solution à votre visiteur (proposition de valeur);
  • l’aider à se projeter en tant que client de celle-ci ;
  • lui présenter des exemples auxquels il pourra potentiellement s’identifier ;
  • le convaincre sur les éléments déterminants et singuliers de votre offre ;
  • le rassurer sur votre capacité à atteindre la promesse ;
  • simplifier la prise de contact et l’acte d’achat le cas échéant ;
  • etc.

Votre site Web est une machine à prospecter !

N’oubliez pas : votre site n’est pas qu’une vitrine. C’est le maillon essentiel de votre prospection. Faites-en un outil de prospection à fort ROI.

Comment faire ?

Déjà respecter certaines bonnes pratiques en termes de design comme nous l’avons vu plus haut. Ensuite, en analysant le comportement de vos visiteurs sur votre site. Est-ce que ceux-ci naviguent comme vous l’aviez prévu ou pas ? A quel endroit abandonne-t-il un formulaire ? Pourquoi quittent-ils le tunnel d’achat ?

Pour que votre site devienne une véritable machine de conversion, vous devez identifier les éléments qui poussent l’internaute à quitter votre site. La conception du site, l’interface utilisateur, le contenu et les appels à l’action sont tous essentiels pour transformer le visiteur en potentiel client.

Pour cela adoptez donc une stratégie « lean ». N’investissez pas tout votre argent sur la première mouture du site. Il n’y a aucune chance qu’il soit parfait du premier coup ! Vous devez accepter et intégrer un process test & learn et faire évoluer régulièrement votre site en fonction des résultats constatés.

Ne voyez pas cela comme un coût : c’est un véritable investissement. Votre site peut (doit ?) devenir votre principal pourvoyeur de business. Par expérience, la plupart du temps pas besoin d’une débauche de technologies ou de coûts exorbitant pour votre site. La simplicité paye. La capacité à s’adapter aussi.

Soyez « méthodo-logique » !

En effet, l’optimisation des conversions est la meilleure façon d’augmenter votre marge opérationnelle. Vous investissez beaucoup de temps et d’argent pour acquérir plus de trafic, mais lorsque vos visiteurs progressent dans la lecture de votre site, certains décident de ne pas vous contacter, et quittent votre site.

Chez Digital Corsaire par exemple, les sites que nous proposons à nos clients sont systématiquement réalisés selon une méthodologie très précise, que nous appelons UPECT. Notre méthodologie UPECT nous permet en effet d’analyser chaque étape de façon optimale et d’identifier des opportunités d’optimisation :

  • UX : En moyenne 83% des visiteurs d’un site le rejettent pour des raisons de design et non pas de contenu… Nous identifions et éliminons les perturbations graphiques.
  • Proposition de Valeur : Qu’est ce qui motive vos visiteurs ? Est ce que la “première impression” est comprise ? La proposition de valeur est l’élément le plus important. Nous vous aidons à clarifier votre proposition de valeur !
  • Entonnoir : En moyenne, 99% des visiteurs d’un site en commerce n’achètent pas lors de leur 1ère visite ! Nous proposons la mise en place d’une conversion ‘par petits pas’ dit de “tunnel de conversion”.
  • Copywriting : Créez-vous des ‘fossés d’information’ sur vos pages ? Comment éviter la malédiction du savoir ? Est-ce que vos titres incitent à continuer à lire ? Réponse : avec les 6 stimuli du cerveau reptilien, des dizaines de biais cognitifs, et les derniers résultats en économie comportementale.
  • Testing : Un processus d’achat trop complexe est une source de frein à l’achat.

Il convient de mettre en place des outils analytiques, comportementaux, de recording et de test A/B pour vérifier quels éléments qui bloquent. Exemple : ne pas afficher trop de champs dans le formulaire de coordonnées, mais afficher un formulaire en plusieurs étapes…

Conclusion

En ce qui concerne le marketing numérique, les entreprises ont tendance à mettre la charrue avant les bœufs : dépenser beaucoup d’argent à générer du trafic sur votre site  ne sert à rien si vous n’avez pas validé que celui-ci fonctionne ! Alors investissez vraiment sur votre site : ces dépenses sont ridicules par rapport aux bénéfices que vous pouvez en retirer. A bon entendeur 😉