Pénalité Google : 9 erreurs à éviter sur vos backlinks

backlink erreurs à éviter

backlink erreurs à éviterAllez à la chasse aux  backlinks afin d’optimiser son référencement est une action assez incontournable et qui prend beaucoup de temps en ce qui concerne l’optimisation off-page de n’importe quel site web. Attendre d’obtenir des backlinks naturels est très noble mais provoquer les choses permet de doubler la concurrence. Et oui, croyez-nous 🙂

Cependant,  dans cette chasse en eaux profondes de backlinks, il peut s’avérer que l’on fasse plusieurs erreurs, qui peuvent mettre en mal le référencement naturel de son site et recevoir une pénalité de la part de Google.

Nous vous présentons à la suite, les différentes erreurs que vous devez absolument éviter sur vos backlinks afin de ne pas être pénalisé par Google.

#1 Obtenir des  backlinks seulement des sites avec un PageRank (PR) élevé.

C’est vrai qu’obtenir des  backlinks provenant des sites web avec un PageRank à la hausse peut avantager de manière considérable le référencement de votre site internet. Néanmoins, il est déconseillé de se baser rien que sur ce genre de site. Les raisons sont simples. Tout ce qui est comme lien gratuit est toujours le bienvenu, et bon à s’en procurer. De plus, un PR 1 ou 2 vous garantit bien plus de trafic performant par rapport à un site PR 4 ou même 5. Par ailleurs, avoir essentiellement  des ancres backlinks de manière gratuite des sites web à PR à la hausse, peut éveiller des soupçons au « regard » de Google. Ce qui conduira à un ralentissement de votre référencement.

#2 Placer les backlinks à de mauvais endroits.

Google a l’habitude de faire une évaluation des ancres backlinks des pages de sites par rapport aux caractéristiques de positionnement qui leur sont propres. Ceci, dans l’objectif de savoir si les liens entrants ont la capacité d’apporter des bonnes réponses aux besoins des internautes. Pour passer au  crible une ancre backlink, la recherche Google tient également compte de la situation du lien sur la page, et aussi de son environnement et de son contexte. Ainsi il faut noter que des ancres backlinks positionnées au sein d’un footer ou de manière isolée sur une page auront moins de considération que des liens entrants situés au cœur des contenus textuels.

#3 Mettre des backlinks sur des pages qui en ont déjà trop.

Selon les dispositions réglementaires de Google, chaque page de site internet doit posséder une quantité raisonnable de liens hypertextes sortants. Cette quantité doit se situer en dessous de 100. Une page internet contenant plusieurs dizaines de liens sortants peut être accusée de « ferme de liens ». Ce qui posera un gros handicap au moment d’être référencée sur la Serf. Par ailleurs, il est important de noter que le jus de chaque lien proposé sera équivalent au PR de la page qu’on divisera par la quantité totale des liens affichés sur la page web.

Besoin de gagner des places sur Google ? Besoin de gagner des backlinks de qualité ? Besoin d’une proposition ? rendez-vous sur notre page agence SEO →

#4 Recevoir l’ensemble des backlinks sur la Homepage.

En temps normal,  la Homepage est la page qui héberge le plus grand nombre d’ancres backlinks. Ce qui peut alors pénaliser les pages internes de votre site qui doivent également être exposés dans la SERP Google. D’autant plus que, de façon générale, ce sont les pages qui sont les plus optimisés par rapport à chaque mot clé visé. Pour cela, faites un maximum d’efforts pour diriger un grand nombre de vos liens entrants sur ces différentes pages internes.

#5 Recevoir de nombreux liens en Nofollow.

Les liens entrants en mode nofollow sont des sortes de liens qui possèdent au sein de leur code source l’indice « rel=nofollow » qui notifie à l’engin de recherche Google qu’ils ne doivent pas être comptabilisés et ne pas les prendre en compte. Autrement dit, bon nombre d’ancres backlinks en nofollow n’apportent pas grand-chose sinon rien au référencement de votre site web. Sauf bien entendu un bon trafic ! Ce qui est un élément non négligeable.

#7 Avoir toujours le même type d’ancres de liens

Nous l’avons déjà vu dans un article précédent, il n’est pas normal aux yeux de Google d’avoir toujours le même texte en ancres des backlink. Selon notre expériences, une bonne répartition d’ancres est :

50% – ancre marque

25-15% – Mots-clés à correspondance exacte et partielle

10-15% – ancre URL

10-15% – ancre Titre de la page 

5-1% – Textes génériques d’ancrage

#8 Ne pas respecter l’espace temps

Un site qui obtient des backlinks naturels, en obtient selon un rythme  décroissant ou décroissant selon sa nature. Pensez une stratégie de backlinks nécessite d’aller à la pêche aux backlinks selon un rythme le plus naturel possible. Il ne faut donc pas se précipiter et aller plus vite que la marée. L’article de nos confrères Axenet expose très bien les choses sur cette notion de rythme naturel.

#9 Se servir des techniques du BlackHat.

Le BlackHat c’est le fait d’utiliser les techniques d’optimisation Seo des sites web de façon frauduleuse et qui va à l’encontre des lois et recommandations venant des moteurs de recherche à l’instar de Google. Ces techniques non naturelles du type blast de backlink donnent des réponses le plus souvent immédiates et frappantes, qui ne sont pas de longue durée. Ce qui peut conduire à un stoppage de tout référencement et un bannissement du site.

 

 

 

Avoir gratuitement des backlinks de bonne qualité en grand nombre, permet une amélioration indéniable du référencement naturel des sites internet et offre un trafic de qualité et très dense.