Comment optimiser son référencement dans les apps stores ?

Comment optimiser son référencement dans les apps stores ?
5 (100%) 1 vote[s]

Avec le développement de la connectivité mobile, de plus en plus d’internautes utilisent les applications mobiles au quotidien. Ils découvrent surtout ces applications directement sur les apps stores et donc principalement sur Google Play et App Store. Du coup, la question du référencement de ces applications devient de plus en plus importante, voire cruciale.

En effet, les algorithmes des boutiques d’applications prennent en compte plusieurs critères pour classer et référencer les applications mobiles. Parmi ceux-ci, la qualité de l’application, l’optimisation des mots clés, les commentaires et les notes constituent des éléments évidemment essentiels.

Alors, voici quelques conseils pour optimiser le référencement de son application dans les apps stores.

Soigner la qualité de l’application

Aujourd’hui, nous comptons plus de 1 million d’applications mobiles dans App Store et Google Play. C’est un marché en pleine croissance.

Avant de se faire une place de choix dans ce marché en pleine ébullition, votre application devra être très soignée. En effet, le choix est tel qu’une application de piètre qualité sera inévitablement  zappée par les utilisateurs au profit de la concurrence. Et il faut le dire : elle est rude !

  • D’abord, une application doit fournir un service utile et répondre à un besoin existant. En effet, une application qui ne répond pas à une problématique précise aura du mal à séduire des utilisateurs, ces derniers recherchant justement une application pour un besoin bien défini. Une application mobile doit être singulière, un élément indispensable pour susciter l’intérêt. En raison de l’évolution rapide du marché des applications mobiles, il est important de se poser les bonnes questions par rapport au côté innovant de votre entreprise.  Ces critères d’innovation (de singularité) et d’utilité sont pratiquement indissociables pour faire la notoriété d’une application. Il est possible en effet d’avoir une application totalement innovante, mais qui ne sert… à rien.
  • Par ailleurs, l’expérience utilisateur est devenue aujourd’hui un facteur prépondérant pour les utilisateurs dans l’App Store Optimization. Nous estimons que la plupart des personnes qui abandonnent une application après quelques jours (parfois minutes…) d’essais ont tout simplement été déçues des bugs enregistrés. De la même manière, si les utilisateurs ne comprennent pas rapidement comment se servir de l’application, ils la supprimeront.  Sur ce plan, les mobinautes sont sans pitié et n’hésitent pas à aller voir ailleurs si la vitesse de navigation et celle du chargement des pages font défaut.
  • Sachant que le taux de rétention est désormais un élément incontournable dans le référencement des applications mobiles, il faut bien veiller à la fluidité de votre application mobile. Pour cela, il faudra la programmer de telle sorte que les photos et vidéos qui y sont utilisées ne ralentissent pas son utilisation, et ce sans sacrifier à la qualité de leur restitution sur l’application.
  • Le poids de l’application est également un élément non négligeable dans l’ASO ou l’App Store Optimization, car les mobinautes n’aiment pas les applications trop lourdes et énergivores. Du coup, ils auront moins tendance à télécharger les applications qui nécessitent un grand espace de stockage de même qu’un temps de téléchargement assez conséquent. Sachez que plusieurs applications ont connu de meilleurs chiffres de téléchargement après une “cure d’amaigrissement” !
  • Une petite astuce de Growth-hacker, mettre à jour régulièrement votre application, est aussi une bonne façon de créer une forme de notification et revenir au bon souvenir du mobinaute.

Bien optimiser les mots clés

Après avoir développé une application impeccable sur le plan technique, innovante et utile, il faut alors veiller à la bonne optimisation des mots clés. En effet, réfléchir sur les mots clés qui vont figurer dans votre description est essentiel pour apparaître parmi les meilleurs résultats de recherche.

Pour cela, il faut commencer par définir 2 ou 3 mots clés à très fort potentiel. Ensuite, prenez le temps nécessaire pour positionner le mot clé dans la boutique d’applications.

En réalité, l’ASO ou App Store Optimisation est assez semblable avec le référencement sur Google. Mais la concurrence sur les plateformes de téléchargement y est encore plus sévère. Sur Google Play par exemple, les résultats de recherche ne font apparaître que 2 applications. Il faudra alors miser sur un référencement de qualité sur 2 ou 3 mots clés bien précis au lieu de tenter d’exister sur plusieurs mots clés de moyenne qualité.

Pour un meilleur positionnement, placez vos mots clés dans le titre de présentation de l’application et environ 5 fois dans le corps de la description. N’oubliez pas de renseigner les mots clés au niveau des champs prévus à cet effet, surtout concernant la plateforme IOS.

Bien soigner la fiche de l’application sur App Store et Google Play

  • Souvent négligée, l’optimisation de la fiche sur App Store et Google Play est un élément incontournable pour améliorer le référencement d’une application. En effet, il est toujours important de bien concevoir la page de l’application, car elle joue évidemment un rôle prépondérant dans le taux de conversion, l’internaute ne connaissant pas d’application s’y référant forcément  pour faire son choix.
  • Le prix est évidemment lui aussi un critère déterminant. Et les utilisateurs n’aiment pas les applications payantes. L’idéal est donc de pouvoir proposer une application gratuite pour ensuite chercher à les faire payer à travers les achats in-app. Retenez que plus de 75% des revenus de la plateforme App Store sont générés par les applications non payantes. Si vous choisissez quand même un téléchargement payant, il est conseillé de ne pas dépasser 1 euro.
  • On a ensuite le logo qui doit être conçu pour plaire et surtout retenir l’attention des internautes. Du coup, il est important de réfléchir au design, car c’est ce qui apparaît en premier avec le titre. Si possible, évitez au maximum les mots sur l’icône de l’application. Cette dernière doit d’ailleurs être très simple et il est possible d’utiliser les couleurs vives afin d’attirer l’attention.
  • Les internautes sont également friands de captures d’écran sur la fiche de présentation de l’application. Le look et les fonctionnalités de l’application misent en avant doivent lui permettre de se projeter dans son utilisation.
  • Par ailleurs, la description de l’application ne doit pas être trop longue et doit mettre en valeur les différents atouts de l’application (listing des fonctionnalités). Il faudra aussi y placer 2 ou 3 mots clés pour leur donner du poids.
  • Enfin, nous avons la vidéo de démonstration qui existe seulement sur Google Play, mais qui reste facultative pour l’ASO ou App Store Optimization. Quoiqu’il en soit, elle doit être courte et pertinente. Si l’idée est de faire une vidéo, il faut veiller à ce qu’elle soit courte et pertinente.

Miser sur le marketing

Pour le démarrage d’une application mobile, il est important de l’accompagner par une stratégie marketing efficace pour atteindre le public cible. Celle-ci est en effet beaucoup plus efficace que les autres actions de saupoudrage qui ne produisent pas souvent d’effets notoires.

Pour réussir le marketing de départ, il est possible de contacter la presse, d’organiser un événement par rapport à la sortie de l’application ou tout simplement d’effectuer l’annonce à travers son site web classique.

La même procédure peut être utilisée lorsqu’il s’agit de gérer les mises concernant l’application.

Veiller à l’augmentation des notes de l’application

La notation de l’application sur le store est évidemment une problématique essentielle.

Les notes ont une double fonction : influencer les taux de conversion et améliorer le classement de l’application sur les résultats de recherche. Vous devez mettre en oeuvre des stratégies pour encourager les utilisateurs fidèles (qui apprécient donc votre application) à la noter.

Attention aux tactiques trop intrusives ou systématiques ou à une procédure de notation trop complexe (pop up bloquante ou empêchant d’accéder rapidement à l’application sont à bannir car pénalisante pour l’utilisateur). Souvenez-vous : celui-ci veut une expérience fluide 😉

À noter qu’une application doit totaliser au moins 5 commentaires pour que son score apparaisse sur une plateforme comme l’App Store. Restez donc à l’écoute des utilisateurs et tenez compte de  leurs remarques. En effet, il n’est pas rare qu’un utilisateur augmente la note qu’il a donnée précédemment à une application si les défauts qu’il avait soulignés ont été rectifiés par l’éditeur.

Il faut aussi être disponible tout en faisant jouer des réseaux pour augmenter le nombre de commentaires positifs concernant son application. Le plus important, c’est de savoir interagir avec les internautes, car ils sont capables de changer rapidement d’avis selon leur degré de satisfaction.

A lire aussi :  Définition, but et mis en oeuvre du smarketing
0 Partages
Partagez
Partagez
Enregistrer
Tweetez