4 optimisations SEO pour la recherche vocale.

4 optimisations SEO pour la recherche vocale.
5 (100%) 2 vote[s]

En 2020, plus de la moitié des recherches sur le net seront vocales. En 2019, 30% des personnes utilisent la recherche vocale pour obtenir des résultats plus rapidement

Google s’est équipé d’un outil appelé Google Assistance, qui est un agent de conversation. Cet assistant personnel est embarqué dans son navigateur et son système d’exploitation Android ou vous permet d’accéder à la recherhce d eGoogle simplement en lui parlant “ok Google”.

Ce assistant analyse intelligemment le langage naturel et apporte des réponses aux requêtes des internautes par le biais d’une voix synthétisée. C’est une technologie révolutionnaire dans le référencement naturel. De ce fait, la recherche vocale investit le terrain en termes de popularité au travers des raisons suivantes : les dispositions de cette technologie sont très accessibles, le traitement de la langue naturelle est davantage sophistiqué d’autant plus que saisir des mots sur des appareils téléphoniques mobiles est trop lent et sujet à beaucoup d’erreurs.

Il n’y a plus aucun doute là-dessus, il faut optimiser le SEO parce que l’utilisation de cette technologie se répand rapidement.   Face à ce phénomène,  le SEO est obligé de suivre et faire des optimisations que nous allons évoquer plus bas, dans le cadre de la recherche vocale.

#1 L’optimisation de la position zéro

Les appareils mobiles dépourvus d’écrans comme par exemple Amazon Echo et Google Home captent les extraits de réponses sur les recherches vocales. Quand les réponses de Google Assistant/Home se servent des réponses orales, le suivi de positionnement en première place sur la SERP n’est plus valable. Sauf si votre contenu s’utilise pour la position 0. La question qui en ressort est celle de savoir comment avoir la position 0.

Pour cela, il vous suffira tout d’abord de rechercher l’intention de l’internaute correspondant à chaque mot clé, à l’aide des sites de la première page des résultats de recherche, en faisant une recherche en navigation privée. Il faudra examiner les résultats de la recherche Google afin de savoir quels sont les mots clés qui sont dotés d’une intention informationnelle. Vous pouvez également utiliser l’outil 1.fr.

Ensuite, sélectionnez les mots clés qui se servent déjà de la position 0. Il faut noter les différentes requêtes qui se servent déjà de la position zéro et celles qui ne le font pas. Pour les requêtes qui s’en servent, observez le site et sélectionnez le type d’information qui est disponible. Il est possible d’utiliser l’instrument SEMrush qui fait une liste de tous les mots clés de votre secteur d’activité où les positions 0 sont activées, qui sont les positions de recherche organique de votre site web.

#2 L’optimisation de l’expérience mobile

Généralement, la recherche vocale se fait sur les téléphones et tablettes mobiles. L’optimisation du SEO pour la recherche vocale implique le fait qu’il faille s’assurer que votre site et votre projet web fonctionnent très bien via les mobiles. Ainsi, vérifiez que votre site s’adapte aux appareils mobiles. Vous pouvez alors utiliser des instruments de vérification adéquats aux mobiles à l’instar du « test mobile friendly » de Google.

Il faudra également faire des améliorations sur la vitesse de chargement. La majorité des propriétaires de mobiles quittent un site si le temps de chargement va au-delà de trois secondes. Il est donc conseillé pour vous de tester vos différentes pages à travers l’outil « GTmetrix » afin d’examiner la performance. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte la petitesse des écrans de certains appareils mobiles. Vous aurez donc à produire des contenus web courts, introduire des boutons cliquables, rendre facile la navigation et positionner les images au centre.  

#3 L’optimisation de la longue traîne

Les internautes se servent de la recherche Google vocale de façon différente à la recherche classique sur les SERPs : ils parlent au lieu d’écrire. Les recherches vocales utilisent le langage naturel de la conversation. a la diféfrence des requêtes classiques écrites qui sont majoritairement de courtes requêtes, en recherche vocale, les requêtes sont composées de plusieurs mots-clés (donc de recherche de longues traines).

Pour l’optimisation de vos pages pour la recherche vocale, cela implique un travail minutieux  d’optimisation de son contenu relatif aux mots clés à longue traîne. Utilisez les mots de conversation à l’intérieur des titres et des sous titres. Les mots clés de la longue traine peuvent vous aider à élaborer la structure des contenus des différents paragraphes.

 

A lire aussi :  Qu’est-ce qu’un splog ?
A lire aussi :  Pénalité Google : 9 erreurs à éviter sur vos backlinks

#4 Optimiser le référencement local

En effet, plusieurs requêtes vocales sont basées sur les données les entreprises. Cela peut être très précis comme par exemple l’heure à laquelle un établissement ferme ou plus généralisé comme trouver les restaurants dans une localité. Dans ce cas,  la recherche Google trouvera votre position et vous donnera des propositions de réponses pertinentes.

Dans le référencement local,  il faut garder en tête que les mots comme « à proximité », « où » et « près de moi » sont très importants. Rendre ces informations à la disposition des internautes, permettra à Google d’identifier votre entreprise et à l’afficher sur le web.

 

2 Partages
Partagez2
Partagez
Enregistrer
Tweetez